Avantages sociaux des employés en Inde – Paiement de gratification – Qu'est-ce qu'un service continu ?


L'expression "année de service" désigne un service continu d'une année.

Un employé est réputé avoir rendu un service continu si:

  1. Il a été en service continu, y compris dans des services interrompus pour cause de maladie, d'accident, d'absences avec ou sans congé, de mise en disponibilité, de grève, de lock-out ou de cessation du travail non imputable à l'employé. [Note: if an employee having been superannuated is re-employed by the employer without any break in service, he will be eligible for payment of service]

  2. Dans le cas où le mien ou l'établissement non saisonnier travaille moins de SIX jours par semaine, il a effectivement travaillé pendant au moins 190 jours. [in Mine] pendant une période de DOUZE MOIS ou 95 jours, au cours des SIX mois précédents, il est réputé avoir rendu un service continu pour une période d'UN an ou de SIX mois, respectivement.

  3. Dans le cas d'un autre établissement non saisonnier où il a effectivement travaillé pendant au moins 240 jours au cours des 12 derniers mois ou des 120 derniers jours au cours des SIX derniers mois, il est réputé avoir rendu un service continu pendant une période d'un an ou de six mois , respectivement.

  4. En cas d'établissement saisonnier, il a effectivement travaillé pendant au moins 75% des jours où l'établissement était en activité.

À cette fin, un employé est réputé avoir travaillé un jour où:

  1. Il a été mis à pied en vertu d'un accord ou conformément au règlement intérieur;

  2. Il est en congé avec son plein salaire, gagné l'année précédente;

  3. Il est absent en raison d'une invalidité temporaire causée par un accident survenu au cours de son emploi ou pendant son emploi, et

  4. Dans le cas d'une femme, elle est en congé de maternité ne dépassant pas DOUZE semaines.

Afin de mieux l'expliquer, nous avons compilé une liste de questions fréquemment posées ainsi que des réponses.

FAQ-1 Natasha a rejoint ABC Limited le 2 juin 2003. Elle était en congé de maternité du 1er septembre 2006 au 31 mars 2007. Après l’accouchement de son bébé, elle a décidé de prendre une pause d’un an. Elle a rejoint la société le 1er avril 2008. Elle a finalement démissionné le 15 septembre 2011. A-t-elle droit à la gratuité ?

Réponse: NON, elle n'a pas droit à la gratification. Même si elle a rejoint la société le 2 juin 2003, elle a toutefois pris une pause d’une année. Après avoir rejoint la société le 1er avril 2008, elle n’a pas complété le service continu minimum requis de CINQ années et n’a donc pas droit au pourboire. Son deuxième séjour dans l'entreprise sera considéré comme un nouvel emploi.

Dans ce cas, pour calculer l’éligibilité, vous devez prendre en compte les éléments suivants:

  1. Était-elle en compagnie pendant sa pause d'un an ?

  2. A-t-elle été payée pendant sa pause ?

Si et seulement si, votre réponse aux deux questions est oui, alors seulement elle deviendra admissible à la gratification et sa gratuité sera calculée pour HUIT ans.

FAQ – 2 Ramesh a rejoint XYZ Limited le 11 juillet 2005 et a démissionné le 1er juin 2010. Selon les conditions de son emploi, il doit respecter un préavis de DEUX mois. Sera-t-il admissible à une gratification si –

Scénario – 1 Il sert la totalité de la période de préavis ?

Scénario – 2 Est-ce qu'il sert la période de préavis d'un mois ?

Scénario – 3 Est-il soulagé le jour de sa démission ?

Réponse – Aux fins du calcul des services continus de CINQ années, vous devez tenir compte de son emploi jusqu'au dernier jour ouvrable. La date de démission devient sans objet. Dans le premier scénario, il aura droit à une gratification, car il terminera son service continu de CINQ années le 10 juillet 2010, tandis que son dernier jour de travail sera le 31 juillet 2010.

Dans les 2ème et 3ème scénarios, Ramesh sera éligible pour obtenir un pourboire. Selon le jugement de la Cour suprême de Madras dans une affaire de Mettur Beardsell Limited [represented by its Personal Manager], Commissaire régional du travail de Madras v / s [Central Authority under the Payment of Gratuity Act, 1972], Madras, il a été indiqué que si un employé a effectué un service continu de 240 jours au cours de la cinquième année de service, il doit alors être considéré, aux fins du calcul du pourboire, comme s'il avait accompli CINQ années de service continu.

FAQ – 3 Nitin a rejoint MNO Limited le 10 octobre 2009. Le 13 août 2012, alors qu'il rentrait de son bureau, il a rencontré un accident et est décédé. Est-ce que sa famille aura droit à une gratification ?

Réponse – Conformément à la section 6 de la loi de 1972 sur le paiement des gratifications, l'achèvement d'un service continu de CINQ années ne sera pas nécessaire lorsque la cessation de l'emploi d'un employé est due à un décès ou à une invalidité. Par conséquent, la famille de Nitin aura droit à son versement de gratification.

Si l'employé a une famille, il doit nommer un ou plusieurs membres de la famille et aucun autre. Cependant, si l'employé n'a pas de famille, il peut désigner toute personne ou toutes personnes de son choix. De plus, si l'employé acquiert une famille après avoir proposé la candidature d'une personne ou de personnes de son choix, cette nomination devient invalide et l'employé doit faire une nouvelle nomination d'un ou plusieurs membres de sa famille.

FAQ – 4 Meera a rejoint ABC Limited le 21 février 2006. Pour les années 2009 et 2010, elle avait obtenu le statut de NRI en raison de ses voyages fréquents aux États-Unis, en Allemagne et au Royaume-Uni pour l'exécution de plusieurs projets et missions pour le compte d'ABC Limited. Elle a démissionné le 13 mars 2012. A-t-elle droit à une gratification ?

Réponse – Oui, elle aura droit à une gratification. Son statut de NRI et ses fréquents voyages dans des pays étrangers ne la disqualifient pas. Elle est toujours en service chez ABC Limited depuis son entrée en fonction en février 2006.

FAQ – 5 ABC Limited, une société indienne, a embauché Robert le 11 septembre 2007, à titre de directeur du développement commercial, pour le marché nord-américain. Il est citoyen américain et est basé à New York. Il a démissionné le 6 mai 2014. Robert a-t-il droit à la gratuité ?

Réponse – Robert n'a pas droit à la gratification. Il travaille aux États-Unis. Par conséquent, les lois du travail indiennes ne lui seront pas applicables. Les avantages prévus par la loi de 1972 sur le paiement des gratifications s’appliquent aux personnes qui sont employées par des sociétés indiennes pour travailler en Inde. Voyager dans différents pays pour le développement des affaires ou l'exécution de projets ou de missions au cours de l'emploi est considéré comme un emploi continu.

Nous espérons que ces informations vous seront utiles.


0 Comments

Laisser un commentaire

Choisissez un format
Article
Texte avec visuels (image, vidéo...)
Video
Vidéos Youtube à intégrer...