Plaisanter dans un entretien d’embauche ?


Lors d’un entretien récent, nous avons posé aux candidats des questions sur la gestion de projet afin de pourvoir un poste qui nécessiterait une orientation détaillée et un ensemble de compétences exemplaire en matière de service à la clientèle. Un de nos candidats parlait de la façon dont leur partie d’un projet avait été achevée à temps, alors que la part de leurs chefs n’était pas terminée comme promis. J’ai dit à l’employé potentiel: “Que feriez-vous si cette situation se reproduisait?” Sans perdre une minute, il a dit “Je la mâcherais dehors. Je plaisante!”

Après l’entretien, j’ai dit à ma cliente: “Vous savez que nous ne pouvons pas engager ce candidat sur la base de cette déclaration.”

Le client a répondu: “Mais il plaisantait, Beth.”

J’ai répondu: “Peut-être que oui, mais mordre votre patron? Ce n’est pas drôle.”

Dans un entretien, notre travail en tant que responsables du recrutement consiste à écouter activement les mots exacts de la réponse du candidat. N’oubliez pas qu’un demandeur d’emploi tentera de mettre en avant ses atouts pour impressionner un employeur potentiel. Si vous écoutez la langue qu’ils utilisent dans leurs réponses, vous pouvez identifier les traits de personnalité, les valeurs fondamentales et l’éthique du travail. Grâce à ces connaissances, vous pouvez identifier la manière dont une personne s’intégrera à votre culture, le type de style de gestion dans lequel elle évoluera et la manière dont elle interagira avec vous et l’équipe. Par conséquent, si vous voulez écouter le commentaire “juste pour plaisanter” du candidat, vous devez également faire attention à la partie “mâcher du doigt”. Même lorsque le candidat présente l’information comme une “blague”, il peut en fait y avoir une part de vérité à entendre.

Alors pourquoi rejetons-nous facilement des commentaires du type “je plaisante?” Lorsque nous menons des entretiens, nous avons tendance à écouter ce que nous voulons entendre parce que nous voulons engager quelqu’un. Nous voulons que les candidats réussissent et deviennent notre prochain nouvel employé! Et nous sommes souvent disposés à faire tout ce qui est nécessaire pour faire du candidat un candidat idéal, notamment en rejetant un commentaire du type “je plaisante”.

Nous ne savons pas ce que le candidat voulait dire quand il a dit qu’il plaisantait. Peut-être qu’il l’était. Mais peut-être qu’il ne l’était pas. Pouvez-vous tenter votre chance avec une fonction critique comme une nouvelle recrue? Si vous prenez cette chance et qu’il ne plaisantait pas, voulez-vous travailler avec un employé qui vous «mordille»? Même s’il peut sembler que le langage utilisé était présenté comme une blague, l’embauche n’est pas une question de rire.


0 Comments

Laisser un commentaire

Choisissez un format
Article
Texte avec visuels (image, vidéo...)
Video
Vidéos Youtube à intégrer...