Les diplômés des collèges peuvent frustrer les employeurs


Les employeurs seront toujours à l'affût des aînés des collèges et des récents diplômés qui, selon eux, contribueront au succès de leurs organisations. Comme vous vous en doutez, les entreprises ont besoin de personnes capables de faire avancer les choses, d'améliorer les choses, de progresser au sein de leurs organisations et de les aider à se développer et à devenir plus rentables. Cependant, de nombreuses organisations sont souvent frustrées et déçues des étudiants qu’elles embauchent.

Problèmes de performance qui frustrent les employeurs:

1. Attitude au travail – Les employeurs ont de grands espoirs pour leurs nouveaux employés. Ils espèrent avoir embauché des étudiants avec la bonne attitude. Les organisations les plus prospères cherchent des étudiants avec un "peut faire!" "Comment puis-je aider?" "Essayons" l'attitude. Cependant, il arrive que des organisations obtiennent des plaintes, des prima donnas et de mauvaises attitudes. Ces individus égarés s'attendent à ce que tous les autres s'adaptent à eux. Ils résistent pour faire tout ce qui est incommode, inconfortable ou difficile pour eux. Lorsque les employés n'agissent pas dans le meilleur intérêt de leur employeur, ils sont déloyaux et nuisent à tout le monde.

2. Compétences en communication – Aujourd'hui, trop d'étudiants obtiennent leur diplôme universitaire sans les compétences de communication nécessaires pour réussir dans le monde du travail. Ils utilisent un argot, des abréviations, une ponctuation inappropriée, un orthographe médiocre et un vocabulaire limité. Lorsque les employés ne peuvent pas parler et écrire correctement, ils perdent leur crédibilité auprès des dirigeants, des pairs, des subordonnés, des clients et des fournisseurs.

3. Respect – Le respect, les bonnes manières et l'étiquette professionnelle font tous partie de la réussite après le collège. Malheureusement, de nombreux jeunes diplômés ennuient et offensent les dirigeants, les autres employés, les clients et les fournisseurs s’ils ne parviennent pas à faire preuve de l’étiquette sociale et professionnelle appropriée.

4. Honnêteté – Lorsqu'un employé ment à propos de quelque chose ou cache une erreur, cela aggrave généralement la situation et affecte négativement les autres. De loin, les employeurs préfèrent les employés qui disent la vérité, reconnaissent et admettent les erreurs afin qu’elles puissent être corrigées ou réduites au minimum. Lorsque la solution est retardée, le temps, l'argent et les ressources humaines seront certainement gaspillés. Ce n'est pas quelque chose qui impressionne un employeur.

5. Responsabilité – Les employés qui sont disposés à être tenus responsables de leur performance et des résultats qu'ils obtiennent ont de bien meilleures chances de succès que ceux qui se dérobent à la responsabilité, trouvent des excuses et accusent les autres de problèmes de performance. Les employeurs veulent des employés debout capables de diriger et de résoudre les problèmes et les défis qui surgissent toujours.

6. Jeux / Politique – Dans le but de se faire belle, certains employés jouent à des jeux qui font mal à d'autres. Ils utilisent leurs compétences politiques pour mettre les personnes influentes face à leurs propres concurrents et ennemis. Pour gagner du pouvoir, ils se rangent du côté du pouvoir, se montrent à leur avantage et tentent d'utiliser leur pouvoir et leur position pour intimider les autres. Les meilleurs employeurs savent que le travail d'équipe et la coopération produiront toujours les meilleurs résultats, pas les jeux ni la politique.

7. Prise de décision – Certains diplômés récents manquent de la volonté ou de la capacité de prendre des décisions professionnelles quotidiennes. Ils attendent toujours que leur superviseur prenne la décision ou le confie à quelqu'un d'autre. Ils pensent qu'ils ne peuvent pas avoir de problèmes de cette façon. Cependant, les bons employeurs comptent sur l'embauche de diplômés de niveau collégial capables de trouver les informations dont ils ont besoin et de les utiliser pour prendre les meilleures décisions et faire avancer les choses. Lorsque les employés manquent ou omettent d'utiliser de bonnes compétences en matière de prise de décision, l'employeur en souffre. Accepter la responsabilité signifie prendre des décisions, des décisions que d'autres jugeront comme telles.

Tous ces problèmes d’employés sont des piliers qui alourdiront les gens et nuiront à leur carrière. Les employeurs ne toléreront pas ces problèmes de comportement pendant longtemps. Ils nuisent à votre réputation et limitent votre potentiel. C'est pourquoi les étudiants sages reconnaissent leurs propres faiblesses et prennent des mesures pour y remédier.


0 Comments

Laisser un commentaire

Choisissez un format
Article
Texte avec visuels (image, vidéo...)
Video
Vidéos Youtube à intégrer...