Forex Secrets – Développer la stratégie de trading et les tactiques anti-chaos sur le marché du Forex

22 min


« Chaos commercial »: la contribution de B. Williams et les raisons pour lesquelles des millions de traders du monde entier perdent leurs dépôts lorsqu’ils travaillent selon les techniques de cet auteur.

Le livre « Trading Chaos » de B. Williams est l’édition classique qui traite de l’analyse technique du Forex. C’est un grand intérêt non seulement pour moi, mais aussi pour des millions d’admirateurs de B. Williams dans le monde entier. Du point de vue du mien en tant que commerçant, ce livre est si populaire parce que B. Williams a essayé de faire ce qui suit:

1. Présenter le marché chaotique du Forex en tant que système, en utilisant la théorie du chaos.

2. Pour décrire sa vision de la logique des composants structurels dans ce chaos: a) la stratégie (la théorie des vagues d’Elliot); b) les tactiques (l’analyse fractale, l’utilisation des fractales et le soi-disant « facteur clé », c’est-à-dire les instruments financiers et économiques).

3. Soumettre 5 niveaux de la formation professionnelle de chaque commerçant. Chacun de ces niveaux est clairement décrit et spécifié – ainsi que les objectifs correspondants et les instruments que les traders doivent être capables d’utiliser à chacun de ces niveaux.

En particulier, les chapitres suivants du livre en question sont consacrés aux problèmes énumérés ci-dessous:

Chapitre 6. Le premier niveau – un commerçant novice.

Chapitre 7. Le deuxième niveau – un débutant avancé.

Chapitre 9. Le troisième niveau – un commerçant compétent.

Chapitre 11. Le quatrième niveau – un commerçant habile (commercial).

Chapitre 12. Le cinquième niveau – un trader -expert.

4.ide, B. Williams énumère 5 « puces » qui peuvent « tuer » toute tendance -ie, ses points d’inversion (points de référence). A partir de ces points, on peut développer de nouvelles stratégies et tactiques de travail dans la tendance.

5. B. Williams recommande également de faire un business plan. Dans cette « liste de contrôle », il faut spécifier clairement « le rythme de travail », les signaux du « grand doigt » concernant l’ouverture du deal, les niveaux « stop-loss », les coussins (coussins suspendus), etc.

6. En tant que psychothérapeute et commerçant professionnel, B. Williams soumet des recommandations pratiques aux débutants et aux commerçants habiles (compétents) – voir les chapitres 11 et 12 de « Trading Chaos ». L’essence de son attitude envers les traders & # 39; Les principaux problèmes psychologiques peuvent être approximativement formés comme suit. Nous apprenons à intégrer la structure de base du marché et à établir des contacts avec le marché en réalisant nos propres préjugés et en développant nos programmes commerciaux individuels. Vous devriez comparer cette approche avec d’autres psychanalystes & # 39; points de vue. « Essayez de gagner de l’argent sur le marché du Forex de manière incompétente (voir le chapitre 23, dédié aux traders, problèmes psychologiques qui surviennent pendant le travail au Forex et les méthodes de leur » guérison « ).

7. Dans la suite logique de « Trading Chaos », B. Williams a écrit un autre livre – voir « New Dimensions in Exchange Trading ». Dans cet ouvrage, l’auteur présente son approche commerciale, à savoir la profitabilité « via le web ».

· Il a introduit les indicateurs (AO, AC et Alligator). Maintenant, ils sont considérés comme les composants obligatoires de la majorité des systèmes de trading Forex.

· Il a essayé de « spécifier (détecter) tous les signaux du marché » et d’ouvrir des marchés au moment où ces signes coïncident simultanément, ce qui doit être confirmé par différents indicateurs.

Je voudrais continuer à complimenter B. Williams pour ses réalisations et sa contribution à la théorie du Forex, mais pour « un accroc ». Il y a plusieurs années, j’ai commencé à réfléchir à certains aspects de la théorie de B. William. C’est-à-dire qu’en règle générale, 95 à 97% des traders ont perdu au Forex avant l’édition de « Trade Chaos 1, -2 » et « New dimensions ». En même temps, malgré toutes les réalisations et les découvertes de B. Williams, le nombre de traders -liers reste toujours le même après l’édition de ces livres.

Cette circonstance m’a obligé à examiner de manière plus précise et détaillée plusieurs des positions de B. William. J’ai reconsidéré mon point de vue sur le trading chez Forex.

Comme je le vois, il faut distinguer clairement les domaines où les techniques de B. William et d’autres auteurs sont applicables et où ils ne fonctionnent pas, mais ne font qu’accélérer le processus de perte d’argent par un commerçant. Ce n’est qu’après avoir appris à détecter cette limite que l’on peut développer un système de trading propre à Forex.

De plus, j’essaie de soumettre mes opinions sur le marché du Forex. Partant de la théorie, je fais une transition vers son application pratique. De cette façon, on peut mieux comprendre la logique du mouvement de la paire de devises sur le marché du Forex. Par conséquent, cette approche nous aide à tracer un schéma général d’ouverture et de clôture des transactions sur le Forex.

MODIFICATIONS DU MARCHÉ FOREX. FOREX CONTROLLABLE SYSTEM au lieu de CHAOTIC MARKET et ses conséquences pour le travail de TRADER

Auparavant, le Forex était un marché chaotique. B. Williams a essayé de trouver des éléments d’un système, en utilisant la théorie du chaos. À l’heure actuelle, le système « tente de dissimuler ses objectifs et ses projets » en s’appuyant sur le caractère particulièrement chaotique des mouvements sur ce marché.

En ce qui concerne le consortium, la conclusion principale qu’un commerçant doit faire après avoir lu ce chapitre est la suivante. Ce marché a cessé d’être spontané. Maintenant, il est organisé et contrôlable. A l’heure actuelle, les volumes de transactions ouverts par les commerçants ont cessé d’avoir une grande influence. L’intérêt de quelqu’un pour « pousser » une devise vers telle ou telle direction est devenu beaucoup plus important. Souvent, cet intérêt vise à usurper un volume de transactions N et un certain nombre de traders. ordres. L’objectif principal est de renverser toutes les paires de devises dans la direction opposée. C’est pourquoi la devise «bouge» souvent contre le volume, l’information et le bon sens. Les cartes du 1er avril 2005 illustrent parfaitement ces tendances. J’espère sincèrement que tout le monde voit que ces graphiques font des exceptions, mais ils ne confirment pas les règles du Forex.

C’est pourquoi les techniques de travail sur le Forex, écrites par les classiques qui ont traité du marché spontané, vont de plus en plus s’écarter des cotations réelles (vraies) de la monnaie. Il faut mentionner que sur le marché spontané, la direction de la tendance et son intensité coïncident avec le volume des transactions. À l’heure actuelle, la base du marché des changes est fondamentalement modifiée. Maintenant, cela dépend de l’intérêt d’un certain groupe, mais pas des forces spontanées. Ce groupement nous prescrit les cotations sur le marché. Il est prêt à inverser les paires de devises contre tout volume de commerçants & # 39; ordres.

Le lecteur devrait rappeler une des idées principales de A. Elder – cet auteur est le classique de l’analyse technique boursière, un commerçant et le psychothérapeute professionnel. Il déclare que le marché est animé par une foule (troupeau), ce qui ouvre les marchés dans une direction. Cela se traduit par la formation commerciale.

Cela se justifie quand on traite du marché chaotique.

Mais que se passe-t-il actuellement sur le marché du Forex ?

Revenons à l’exemple de l’inversion de tendance de l’USD du type « ours » au « taureau ».

Les graphiques du 1er avril 2005 sont publiés ci-dessous.

Graphique 8.1. Mouvement EUR / USD (Pour voir l’image voir notes en fin d’article)

Graphique 8.2. Mouvement de la paire GBP / USD. (Pour voir l’image voir les notes en fin d’article)

Examinons le comportement de la paire GBP / USD le 1er avril 2005 après l’émission de données positives sur le GBP et les données négatives sur l’économie américaine. En mars, en Grande-Bretagne, l’indice manufacturier CIPS a atteint 52,0 (la valeur précédente avait été reconsidérée de 51,8 à 51,6). À New York, le prix du pétrole a augmenté de 2,40 euros – jusqu’à 57,70 euros le baril. C’était le nouveau prix le plus élevé depuis 21 ans. En mars aux États-Unis, les effectifs non agricoles ont été minimes pour commencer à partir de juillet de l’année précédente. Sa valeur précédente a été révisée vers sa réduction. L’indice de confiance du Michigan était de 92,6 en mars (la prévision était de 92,9 – il avait coïncidé avec la valeur précédente). Tous les indices américains étaient tombés.

J’espère que vous croyez que, au même moment, toutes les autres paires de devises ont été ajustées pour bénéficier de la hausse des taux de change par rapport aux autres devises nationales. Ceux qui ne croient pas peuvent le vérifier – ces données sont publiques et ouvertes à l’usage général.

Il arrivent les questions.

1. Partout dans le monde, les négociants peuvent-ils ouvrir des transactions en euros américains «baissier» presque au même moment (de M1 à H4 et D1). C’est-à-dire que, sous réserve de l’émission de nouvelles négatives sur l’économie américaine, tous les commerçants ont soudainement commencé à acheter des euros américains et à vendre toutes les devises nationales. En conséquence, le cours de l’USD a commencé à monter en flèche. Clairement, cette situation contredit les nouvelles, la logique et le bon sens.

2. On doit faire attention au caractère synchrone du mouvement de toutes les paires de devises nationales. La différence de temps passe d’une fraction de seconde à une minute.

Les tableaux du 29 avril 2005 constituent un autre exemple.

Graphique 8.3. Mouvement de la paire EUR / USD (Pour voir l’image voir notes en fin d’article)

Graphique 8.4. Mouvement de la paire GBP / USD (Pour voir l’image voir notes en fin d’article)

Les analystes attirent notre attention sur les faits suivants. À la session européenne, le taux de paire EURO / USD avait augmenté jusqu’au point 1.2976. Au cours de la séance américaine, il est tombé à 1,2852, minimum pour commencer à partir du 15 avril. Le taux a chuté de plus de 120 points. Les analyses soulignent le fait que les valeurs élevées de plusieurs autres indices américains (CIPS et Chicago PMI) ont indexé le taux de change du euro.

Aux Etats-Unis, en mars, l’indice de revenu personnel était de + 0,5%. Dans le même temps, le pronostic était de + 0,4%, ce qui coïncidait avec la valeur précédente. Aux Etats-Unis, en mars, l’indice des dépenses personnelles s’est établi à + 0,6%. Le pronostic et la valeur précédente étaient respectivement de + 0,5% et + 0,7%. En avril, Chicago PMI a réalisé 65,6. Le pronostic était de 63,0, alors que le pronostic et la valeur précédente étaient respectivement de 63,0 et 69,2.

À la suite de ce deuxième renversement « fortuit » des devises, la tendance de l’USD au quatrième semestre a été modifiée, d’avril à fin septembre 2005, soit pendant une demi-année (du moins au moment de l’écriture de son chapitre).

À la suite de ce renversement, les traités nationaux ont été évalués par rapport à l’USD. Les indicateurs correspondants (jauges) sont les suivants:

· L’EURO baisse de 1100 points (de 1,2972 à 1,1865);

· GBP en baisse de 1900 points (de 1.9164 à 1.7271);

· CHF a chuté de 1600 points (de 1,1882 à 1,3484);

· L’AUD a chuté de près de 500 points (de 1,7844 à 1,7365).

C’est une blague absurde, n’est-ce pas ?

C’est-à-dire que la tendance s’est inversée de manière synchrone par rapport à tous les arrangements nationaux de 1 000 à 1 900 points pendant une demi-année, en raison des événements suivants aux États-Unis en mars 2005:

– l’indice PMI de Chicago était de + 0,5% au lieu de + 0,4%;

– L’indice des dépenses personnelles s’est établi à + 0,6% au lieu de la valeur précédente + 0,7%.

Ces événements ont-ils été stimulés par les commerçants ? souhaits et attentes ? Autrement dit, semble-t-il que tous les traders ont soudainement été bloqués pendant six mois !

En analysant tous les événements de ces deux jours, on peut voir une alternative frappante:

1. Soit nous supposons une possibilité absurde qu’il existe « une parcelle mondiale de commerçants » – les gros joueurs au Forex « inclus. Autrement dit, les traders peuvent toujours agir de manière synchrone, alors que les banques nationales de tous les pays restent étrangement passives.

2. Sinon, en partant de ces exemples et de centaines de milliers d’autres, nous devons admettre que le Forex n’est plus un marché spontané, imprévisible et chaotique. Maintenant, il est remplacé par un marché contrôlé par quelqu’un. En termes de Financial Times et de la revue « Currency profiteer (spéculator) », ce groupe de parents (l’organisateur du Forex), s’appelle « Consortium ». Ci-dessous, j’utilise également ce terme. Le consortium est capable de ce qui suit:

une). en une fraction de seconde, inverser la tendance de l’USD plus d’un millier de points par rapport à toutes les monnaies nationales du monde;

b). de ne laisser aucune chance aux banques nationales de tous les pays du monde d’empêcher la chute (ou la hausse) marquée de leurs taux de change nationaux par rapport à l’USD. Il est certain que les banques nationales doivent coopérer clairement avec ce consortium. Cependant, dans ce contexte, une autre déclaration est importante. En d’autres termes, le renversement du taux de change en USD se produit simultanément par rapport aux taux de change de toutes les monnaies nationales. Cependant, il semble plutôt douteux que ce jour-là souhaite à toutes les banques nationales & # 39; soudainement coïncidé avec les objectifs du consortium. Une autre situation est probablement plus réaliste. Au moins certaines banques nationales ont été obligées d’obéir à la résolution du Consortium, c’est-à-dire d’inverser la tendance de l’USD vis-à-vis des autres traités, y compris la leur.

Il en résulte un modèle complètement différent. Il ne faut pas suivre « la foule » (« le troupeau »), les volumes de transactions et les commandes reportées sur le Forex. Donnant une analyse à une série de facteurs (le volume de négociation inclus), il est nécessaire de comprendre les intérêts et les objectifs de ceux qui donnent des cotations au Forex. Notre objectif est de « commercer avec ces personnes ». Très souvent, c’est contre la « foule » et le « volume » des transactions ouvertes par les commerçants. Il est illustré par l’exemple des graphiques du 1er avril 2005.

Insistons sur la différence entre les objectifs de l’organisateur et les participants communs à tous les jeux financiers.

Imaginez-vous dans la position d’un organisateur de n’importe quel jeu financier, le jeu de « Forex » inclus. Dans la peau de l’organisateur, vous devez avant tout déterminer vos objectifs et vos principes, à l’inverse de ceux des autres participants à ce « jeu ».

1. Pour l’organisateur du jeu, il faut gagner régulièrement et régulièrement des bénéfices.

2. À cette fin, l’organisateur essaie de définir les règles du jeu comme étant simples et « facultatives ». Son objectif est de rendre ce jeu attractif pour tous les autres participants. De cette manière, Organizer collecte un large public de traders, indépendamment de leur âge, de leur profession et d’autres différences entre eux.

Et maintenant, il faut examiner les aspects familiers de cette perspective.

une). L’analyse fondamentale et technique; l’armée d’économistes-analystes et d’autres « spécialistes » qui enseignent à tous les participants à travailler sur le Forex « comme tout le monde ».

b). La version classique des notions de support et de résistance (indicateurs, conseillers, etc.), destinées à placer tous les ordres suspendus et les stop-loss, se situe approximativement aux mêmes points.

c). Une abondance de nouvelles et de facteurs qui influencent le comportement de cotation des devises. En conséquence, il est possible d’expliquer clairement le mouvement de n’importe quelle paire de devises de n’importe quelle manière – cependant, de telles explications sont soumises post factum.

En cas de lacunes logiques dans « l’impartialité » de l’explication du mouvement de la paire de devises après l’émission de nouvelles, les méthodes « fautives (interdites) » sont toujours « au service ». Il est impossible de réfuter ce raisonnement ! Il y a des exemples: « le marché est imprévisible », « la monnaie a déjà fini » de travailler pour « l’information donnée avant sa publication », « les participants ont remarqué un aspect négatif des valeurs élevées de l’indice, qui se manifestera certainement à l’avenir « , » une banque de compensation inconnue a passé une commande pour acheter une devise donnée dans une grande quantité – sous la condition de la tendance « ours » (lorsque tous les traders sont sur « vendre ») « , etc. contraire ? Vous ne pouvez sûrement pas.

Vous devez comparer le comportement des marchés de devises contrôlables et spontanés sous la condition de force majeure.

Seul le facteur majeur de force est totalement imprévisible par l’organisateur. Tel est le cas et indique clairement la différence entre les marchés spontanés et organisés (contrôlables).

Dans tous les domaines, les extrémités jouent toujours le rôle du moment de vérité absolue. Autrement dit, de telles situations extrêmes indiquent des points faibles et forts de tout système. Cela concerne les politiciens & # 39; comportement à des périodes critiques dans un État, à mettre à l’essai des équipements et à la situation sur le marché des changes en vigueur des circonstances majeures.

The Episode # 1. La force des circonstances majeures aux États-Unis le 11 septembre 2001. Il existe une différence dans le comportement des marchés monétaires spontanés et contrôlables.

Graphique 8.5. Mouvement de la paire EUR / USD (Pour voir l’image voir notes en fin d’article)

Graphique 8.6. Mouvement de la paire GBP / USD (Pour voir l’image voir notes en fin d’article)

Les résultats de négociation à Forex le 11 septembre 2001 (Forexite Ltd.) sont les suivants. Le taux du euro a chuté par rapport aux principaux traités nationaux. Le taux EURO / USD a augmenté de plus de 200 points (de 0,8965 à 0,99167). Le taux GBP / USD a augmenté de plus de 210 points (de 1,4559 à 1,4773). Le taux USD / JPY a chuté de près de 330 points (de 121,84 à 118,58).

La raison de la baisse du taux de change du euro américain était que les terroristes attaques contre New York et Washington. Selon les agences de presse, les terroristes avaient des avions à passagers à haute gueule. Ces derniers étaient dirigés vers le centre commercial de New York et le département de la défense (Pentagone) à Washington. Les avions sont tombés, ce qui a provoqué la conflagration et l’effondrement de deux gratte-ciel. En conséquence, la négociation à la Bourse de New York n’a pas eu lieu ce jour-là. Il a été suspendu pour une période de temps non déterminée.

Les événements aux États-Unis ont stimulé le renforcement drastique du taux du CHF. En session américaine, le taux USD / CHF a chuté de plus de 530 points (de 1,6895 à 1,6365). Le taux de l’EURO / CHF a chuté de plus de 200 points et est tombé au-dessous du niveau du soutien psychologique fort – 1,5 CHF pour 1 EURO – jusqu’au point 1.4950. Le fait est que le CHF est considéré comme une monnaie salvatrice dans les différentes crises mondiales. En conséquence, les investisseurs étaient impatients d’acheter le plus grand nombre possible de CHF dans une situation aussi incertaine, induite par l’acte de terrorisme aux États-Unis.

Tu as compris ? La panique a capturé le monde entier – en premier lieu, les États-Unis eux-mêmes. Dans le même temps, le taux d’USD a baissé par rapport à

– EURO de 2%;

– GBP de 1,47%;

– JPY de 2,7%.

Maintenant, déterminons la chute réelle du taux de change dans le monde entier. Comme point de départ, nous prenons une décision spéciale de la Banque nationale d’Ukraine.

Le conseil d’administration de la Banque nationale d’Ukraine a adopté la résolution, en vertu de laquelle la Banque nationale d’Ukraine pourrait fixer un taux sans tenir compte de l’offre et de la demande. Après l’acte de terrorisme du 11 septembre aux Etats-Unis, les centres de change en Ukraine ont ramené de 5,25 à 3,0-2,5 hrnia (monnaie nationale ukrainienne) le taux d’achat en euros américains par 1 euro américain. 1. La Banque nationale d’Ukraine a stipulé que le taux de change de l’USD ne devait pas s’écarter du taux officiel supérieur à 10%. Ce n’est qu’après avoir menacé d’annuler la licence pour travailler sur le marché des paiements en espèces (Available Funds) que les centres de change reviennent à l’achat de USD en espèces selon le taux en vigueur avant le 11 septembre 2001.

C’est-à-dire que contrairement au marché contrôlable, le marché spontané a réagi à une journée de force majeure du 11 septembre par la double baisse du taux de change et plus encore !

Ainsi, la différence entre les réactions des marchés de change spontanés et contrôlables fait 50 fois et plus.

Est-ce un pur accident ? Donc, à ce jour, il semble que les traders, tous ensemble, décidant de se tenir aux côtés de l’USD – de sorte qu’au cours de leurs transactions, ils n’ont pas entamé la chute des taux en USD ? Ou, probablement, certains commerçants ont acheté des USD contre d’autres monnaies nationales, ne sachant même pas si les économies des États-Unis conserveront les positions dominantes dans le monde ou se situeront au même niveau que les pays sous-développés (tels que l’Ukraine). C’est possible ? Vous imaginez ce qui se passerait si un ou deux autres avions tombaient sur des réacteurs de centrales nucléaires aux États-Unis pour que la majeure partie de l’Amérique se transforme en « zone de Tchernobyl » !

Voir la suite de cet article sous le nom de Forex Secrets – Développer la stratégie et les tactiques de trading «anti-chaos» sur le marché du Forex (Partie II)

Note: Texte intégral de cet article et images d’exemples

Si vous souhaitez recevoir une formation sur le système de trading Masterforex-V, l’une des techniques de commerce les plus efficaces sur le Forex dans le monde, visitez Masterforex-V Academy.


0 Comments

Laisser un commentaire