L'histoire de la diagraphie par câble


L’exploitation par fil fait référence à la pratique de l’industrie pétrolière et gazière consistant à abaisser un dispositif de diagraphie attaché à un câble dans un forage ou un puits de pétrole pour mesurer les propriétés de la roche et des fluides de la formation. Les mesures obtenues sont ensuite interprétées et utilisées pour déterminer les profondeurs et les zones où l’on peut s’attendre à trouver du pétrole et du gaz.

La filière filaire a une histoire qui remonte à un peu plus de 80 ans jusqu'au 5 septembre 1927, lorsque deux frères, Conrad et Marcel Schlumberger, ont exploité ce qui est considéré comme la toute première bille de terre sur le champ pétrolifère de Pechelbronn Oil Company en France.

Leur tentative de diagraphie expérimentale a été un succès et les frères ont appelé leur nouvelle technique une enquête électrique. Quelques années plus tard, au début des années 1930, aux États-Unis, le terme "puits de bois" était utilisé. La diagraphie par câble est appelée ainsi parce que l’outil de diagraphie est abaissé à travers le puits de pétrole ou le forage à l’extrémité d’un câble.

Les outils de diagraphie par câble sont généralement de forme cylindrique. Ils vont d'un diamètre étroit d'environ un pouce et demi à environ cinq pouces. Il existe trois types de base d’outils de connexion au réseau filaire.

Le premier type mesure le potentiel spontané. Il s’agit de la différence de tension entre une électrode dans l’outil de diagraphie par câble alors qu’elle se trouve dans le puits d’huile ou le forage et une autre électrode située sur la surface. Ce type aura également des instruments supplémentaires pour mesurer le rayonnement naturel provenant des isotopes naturels. De cette manière, il peut mesurer la température et la pression.

Le deuxième type d’outil de diagraphie par câble comporte une source d’excitation ou de stimulation ainsi qu’un capteur. Les systèmes de détection utilisés dans ce type peuvent être des méthodes à résonance magnétique, inductive, électrique, acoustique ou autres.

Le troisième type d’outil utilisé est celui qui peut effectuer une sorte de manœuvre mécanique. Ce type d’outil de diagraphie par câble peut extraire des échantillons de roche à différentes profondeurs pour permettre aux scientifiques d’examiner physiquement la formation réelle. Il peut également récupérer des échantillons d'huile à des profondeurs déterminées et les ramener à la surface pour examen.

Il existe également des différences dans les types d’outils électriques utilisés. Ils peuvent être classés soit par leur utilisation avant le forage du puits de pétrole, soit avant les grumes de trou ouvertes, ou après avoir été tubés et, par conséquent, les grumes des trous tubés.

Les journaux électriques sont définis par les propriétés physiques des outils. Lorsque la résistance spécifique de la roche et des fluides est mesurée, il s'agit d'un journal de résistivité. Quand un pourcentage donné de volume de pore est mesuré dans un volume donné de roche, c'est l'outil de mesure de la porosité utilisé. Les journaux de porosité utilisent des technologies basées sur des ondes sonores ou des réactions nucléaires.

Les avantages de la diagraphie par câble sont considérables. Il permet l'acquisition de données précieuses à un rythme rapide et sur une large gamme de profondeurs. Cela permet de prendre des décisions rapides et précises concernant le forage, sur la base des informations obtenues. Comprendre les propriétés physiques d'un puits de pétrole est essentiel pour bien le gérer tout au long de sa vie. La journalisation par câble rend cela possible.


0 Comments

Laisser un commentaire

Choisissez un format
Article
Texte avec visuels (image, vidéo...)
Video
Vidéos Youtube à intégrer...